• La lune nous éclaire....Sud Ouest cadre le débat...

    Après l'envoi de notre communiqué, la presse locale vigilante réagit....

    Accueil

    AccueilLe 27/11/2010 Sud Ouest a remis les choses en place, avec un article clair et bien informé sous le titre "ils ne sont pas sur la même longueur d'ondes" SO 27/11/2010, alors que la Chouette nous fait l'honneur de nous suivre avec attention...Accueil

    et la DL..revient, légèrement...enfin avec Mr l'Echo...

    Accueil

    Bref, l'instrumentalisation de Priartem comme stratégie politique de la Mairie...y a pas à dire, c'est en train de payer et d'être efficace..comme l'amnésie de Mr Moyrand NIANT notre contestation lors de la première (et dernière ?) réunion de la commission extra-municipale "antennes-relais et transparence"....


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Nelly Perraud-Dausse
    Lundi 29 Novembre 2010 à 04:52

    Cette commission était une bonne idée. Jusqu'où pense t'on bayonner les défenseurs du principe de précaution ? Faut-il à chaque fois en passer par une révolution et par le conflit ? Courage à vous.

    2
    LACASSAGNE Profil de LACASSAGNE
    Mardi 30 Novembre 2010 à 03:58

    Mr L'écho du 29/11 parle encore de fritures..sur la ligne entre la Mairie, les opérateurs et Priartem...c'est clair, et pour cause...

    L'escalade ne peut continuer, il n'est pas sain et utile de continuer à installer..à l'aveuglette...et massivement sur des HLM, logements sociaux, ou des créches/écoles...des antennes-relais pour que des rentes tombent, et sans se préoccuper du pourquoi ou du comment.

    Périgueux à court de projets...voir quartier de la gare 2025...ne peut se donner ainsi une pâle image, alors que des mairies oeuvrent pour des nouvelles technologies respectueuses de l'humain, de sa santé et que nous devrions prendre exemple...par exemple sur la campagne (panneau d'affichage) de Lyon en 2008 (!) "Le portable avant 12 ans, c'est NON !" "Avant 12 ans je téléphone toujours d'un fixe, jamais d'un portable"...

    "C'est une question de santé publique, et nous nous occupons prioritairement des plus fragiles" (Mireille Roy, maire adjoint à l'Ecologie Urbaine et à la Qualité de l'Environnement (Lyon)

    Ce qui serait vrai ailleurs ne le serait pas chez nous ?

    Il est plus que temps que la Mairie passe de la com et de la désinformation à notre égard, à de vrais actes...mesurables dans les écoles/crèches, dans les quartiers, sur les HLM sociaux.

     

     

     

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :